Activités

Vous êtes ici

Accueil » Les brèves (MàJ 29/8/2019)

Le café littéraire au festival « Lire en Bastides » (24 août)

Version imprimableVersion imprimable

       Catherine Poulain ( source Wikipédia )

 

 

Samedi 24 août, lors du Festival littéraire de LALINDE, nous avons participé, sous l’égide de Christian Ducrocq, à un café littéraire où Catherine Poulain était invitée.

Catherine POULAIN, Présidente du festival présentait là son second livre « Le cœur blanc ». Le premier, « Le grand marin », auréolé d’un gros succès est en préparation cinématographique.

Catherine Poulain, petite femme à l’aspect à la fois fragile et fort, à la voix fluette, a un parcours tout à fait atypique. Issue d’une famille d’intellectuels ( père Pasteur et mère professeur d’histoire-géographie ), elle refuse de suivre le chemin tout tracé et veut travailler, transpirer, gagner sa vie à la dure.

Ainsi fait-elle. D’abord ouvrière d’usine puis barmaid à Hong-kong, embauchée en Islande dans une conserverie de poissons, au Canada comme travailleuse saisonnière agricole, en Alaska comme marin-pêcheur pendant 10 ans avant de se faire expulser par les services d’immigration américains, et enfin bergère près de Manosque.

C’est cette vie de saisonnière en Provence qu’elle dépeint dans « Le cœur blanc ». De la fresque d’un univers qu’elle connaît bien, dit-elle, il n’y a rien d’elle…

 

Admettons...

Monde de violence, de misère, d’alcool, de drogue, de travail éreintant sous un soleil qui consume les corps, les âmes ainsi que la nature. Heureusement, dans cet univers glauque, le temps parfois suspend son cours et de purs moments de poésie apportent une bouffée d’oxygène aux lecteurs atterrés que nous sommes.

Les personnages cassés, déchirés, sont en fait souvent déchirants. Qu’on aime ou pas ce livre, il ne nous laisse pas indifférents, et, une fois la dernière page tournée, Rosalinde, Mounia et les autres nous accompagnent longtemps… jusqu’au rocher de Gibraltar, pour… « se jeter à l’eau et jeter le passé avec »…

Jacqueline Barrier